Ecole supérieure des Arts

école supérieure des arts
bacheliers et masters
arts visuels
arts de l’espace

News

Leçon inaugurale 2018

news

« Les arts de la distraction à l’âge de l’attention automatique »
par Yves Citton

Jeudi 11 octobre à 17h (Auditoire IV - 58, rue d’Irlande à 1060-Bruxelles)

On pourrait expliquer toute une partie des expériences artistiques proposées de nos jours en les considérant comme des pratiques attentionnelles, ou comme des arts de la présence. On en tirerait l’idée (juste) que les arts ont pour (une de leurs) fonction(s) actuelle(s) de nous aider à être plus et surtout mieux attentifs. Cette conférence tentera toutefois de retourner le problème. Et si c’étaient les machines qui étaient appelées à devenir toujours plus et mieux attentives à notre place ? Et si c’était dans la distraction qu’il fallait allait chercher ce qu’il y a de plus précieux dans les pratiques artistiques ?

Yves Citton est professeur de littérature et media à l’Université Paris 8, dans le département de littératures française et francophones, après avoir enseigné à l’Université Grenoble Alpes, à Sciences Po Paris, à New York University, à l’University of Pittsburgh et à l’Université de Genève, d’où il a reçu son doctorat en 1992. Il rêve de devenir archéologue des media quand il sera grand.
En attendant, il co-dirige la revue Multitudes, dont les numéros anciens sont en accès libre sur Multitudes-Cairn. Il a longtemps animé une émission mensuelle sur Radio Campus Grenoble 90.8 FM, intitulée Zazirocratie, dont quelques enregistrements passés sont téléchargeables depuis ce site, et dont les podcasts récents sont disponibles sur le site de la radio.
Il a publié une dizaine d’ouvrages dont les plus récents sont Médiarchie (Seul, 2017), Pour une écologie de l’attention (Seuil, 2014), Pour une interprétation littéraire des controverses scientifiques (Éditions Quae, 2013), Gestes d’humanités. Anthropologie sauvage de nos expériences esthétiques (Armand Colin, 2012), Renverser l’insoutenable (Seuil, 2012), Zazirocratie. Très curieuse introduction à la biopolitique et à la critique de la croissance (Éditions Amsterdam, 2011), L’Avenir des Humanités. Économie de la connaissance ou cultures de l’interprétation ? (La Découverte, 2010), ainsi que Mythocratie. Storytelling et imaginaire de gauche (Éditions Amsterdam, 2010), Lire, interpréter, actualiser. Pourquoi les études littéraires ? (Paris, Éditions Amsterdam, 2007) et L’Envers de la liberté. L’invention d’un imaginaire spinoziste dans la France des Lumières (Paris, Éditions Amsterdam, 2006, qui a remporté le Prix Rhône-Alpes du Livre 2007) ‒ ainsi que de nombreux ouvrages collectifs.


arts visuels

arts numériques

bachelier

illustration

bachelier

bande dessinée — éditions

master - finalité : création et diffusion

bande dessinée — éditions

master - finalité approfondie

graphisme

bachelier

publicité

bachelier

arts de l’espace

architecture d'intérieur

master - finalité : patrimoine bâti

architecture d'intérieur

master - finalité : espaces scénographiques

architecture d'intérieur

master - finalité : design social

architecture d'intérieur

master - finalité approfondie

Exposition des diplômés au MAD

Ouverture : vendredi 29 juin à 18h
Exposition du 30 juin au 5 juillet 2018

La vocation de l’exposition des diplômés de l’ESA Saint-Luc Bruxelles est de mettre en lumière l’aboutissement d’un parcours complet d’apprentissage, en amenant les étudiants à communiquer le fruit de leur travail à l’attention d’un large public.
Le MAD Brussels offre un très bel écrin à cette exposition, la première consacrée aux travaux de fin d’études d’étudiants inscrits en école supérieure des arts.

Avec le soutien de Région de Bruxelles-Capitale / Image de Bruxelles, MAD, Canson, Créacorner, Le Géant des Beaux-Arts


newsletter

* obligatoire
Fermer

BAIU — UCL

liens

esa Saint-Luc Bruxelles