Ecole supérieure des Arts

école supérieure des arts
bacheliers et masters
arts visuels
arts de l’espace

Professeurs et personnel administratif

De Jonghe Matthias

Bande dessinée-Editions - Illustration

Affiliation institutionnelle : Université catholique de Louvain
Domaine(s) de recherche : Sociologie des postures en littérature, Littérature et industrie spectaculaire, Performance et identité, Devenir des formes autobiographiques, Axiologies du fait littéraire

Matthias De Jonghe est diplômé en Langues et littératures françaises et romanes (UCL, Belgique) et en Écriture et analyse cinématographiques (ULB, Belgique). Depuis 2012, il est actif dans un projet du programme IAP (Interuniversity Attraction Poles) intitulé « Literature and Media Innovation ». C’est dans ce cadre et sous la direction de Myriam Watthee-Delmotte (UCL) et de David Martens (KU Leuven, Belgique) qu’il rédige une thèse de doctorat portant sur les médiatisations du corps de l’écrivain à l’époque contemporaine, en aire francophone (Édouard Levé, Pierre Guyotat, Michel Houellebecq). Sa recherche concerne des questions portant notamment sur l’intérêt des modèles interactionnistes pour les études littéraires, sur les écritures du moi, et sur les interférences entre mondes fictionnels et réalité.

Auteur de « Jouer son propre rôle »
Auteur d’un contrepoint : Trying to be Balzac, Emilio López-Menchero (2002-2008)


arts visuels

arts numériques

bachelier

illustration

bachelier

bande dessinée — éditions

master - finalité : création et diffusion

bande dessinée — éditions

master - finalité approfondie

graphisme

bachelier

publicité

bachelier

arts de l’espace

architecture d’intérieur

master - finalité : patrimoine bâti

architecture d’intérieur

master - finalité : espaces scénographiques

architecture d’intérieur

master - finalité : design social

architecture d’intérieur

master - finalité approfondie

Leçon inaugurale 2018

« Les arts de la distraction à l’âge de l’attention automatique »
par Yves Citton, jeudi 11 octobre à 17h (Auditoire IV - 58, rue d’Irlande à 1060-Bruxelles)

On pourrait expliquer toute une partie des expériences artistiques proposées de nos jours en les considérant comme des pratiques attentionnelles, ou comme des arts de la présence. On en tirerait l’idée (juste) que les arts ont pour (une de leurs) fonction(s) actuelle(s) de nous aider à être plus et surtout mieux attentifs. Cette conférence tentera toutefois de retourner le problème. Et si c’étaient les machines qui étaient appelées à devenir toujours plus et mieux attentives à notre place ? Et si c’était dans la distraction qu’il fallait aller chercher ce qu’il y a de plus précieux dans les pratiques artistiques ?


Ouverture prochaine d’un espace d’exposition

Un projet Cafétéria/Galerie est en cours de réalisation et devrait voir le jour en novembre prochain. Vous serez informés prochainement (mailing et/ou lettre d’information) de la date d’ouverture (sans doute début 2019) et du contenu de la première exposition (...)

newsletter

* obligatoire
Fermer

BAIU — UCL

liens

esa Saint-Luc Bruxelles