Ecole Eupérieure des Arts


Portes ouvertes 2017

vendredi 24 et samedi 25 mars (+)

Les portes ouvertes 2017 auront lieu le vendredi 24 mars de 10h à 18h et le samedi 25 de 13h à 18h.

Vendredi - Visite libre et accueil des écoles secondaires. A partir de 18h, apéro festif avec le disc-jockey "Strictly niceness".
Samedi - Informations par domaine sur le contenu des différents cursus : 14h00/15h30 : arts visuels - 15h45/17h00 : arts de l’espace.

Pour d’autres actualités, cliquer ici.


Une école ouverte sur le quartier et sur la ville

Marc Streker et Danielle Leenaerts, directeurs

L’école Saint-Luc est une école supérieure des arts qui vise à former, de façon aussi cohérente qu’exigeante, des créatifs encadrés par des théoriciens, des chercheurs et des professeurs issus des domaines artistiques enseignés.
Alliant éducation et formation à la création, l’ESA Saint-Luc poursuit des programmes d’enseignement et de recherche axés sur les métiers du design, de l’habitat et de l’aménagement intérieur, de l’écodesign, des politiques innovantes ou encore des nouvelles formes de communication graphique et visuelle et de narration contemporaine, y compris numériques. Des programmes incitant autant à la pratique qu’à la réflexion, dans la perspective de doter les étudiants d’une solide culture générale et des outils critiques nécessaires à l’exercice de leur discipline.
L’ESA Saint-Luc est une école qui ne renie ni le travail ni l’exigence, sans désavouer le délire passager. Qui vise à épanouir les étudiants, sans leur mentir sur leurs futurs métiers ni les leurrer sur l’art, en assumant son rôle de passeur vers l’autonomie et la production. Qui se veut consciente de sa responsabilité de former les étudiants aux professions qu’ils exerceront dans le futur.
L’école a signé des conventions de collaboration avec des écoles et des universités belges et étrangères dans le but d’établir des rapprochements entre partenaires académiques. Ces accords permettent de mutualiser l’offre d’enseignement, d’amener plus de mixité, de dégager plus de moyens et de facto de créer des dynamiques performantes et stimulantes.
L’école développe aussi une stratégie internationale via les programmes Erasmus+ et Belgica et l’établissement d’accords bilatéraux entre écoles d’art à travers le monde.
Enfin, intra muros, un service social et une équipe administrative facilitent le quotidien. Une cafétéria/galerie et une vaste cour intérieure permettent les rencontres et la détente. Un bâtiment lumineux dominant une place animée, au coeur de Saint-Gilles, offre un cadre de travail fécond et ouvert sur le quartier et sur la ville.


Année
2016-2017

Cours préparatoires 2017

Une semaine de cours préparatoires sera organisée du 28 août au 01 septembre 2017 en collaboration avec l’ASBL "Trace ta route" dans le but de préparer les étudiants au passage du secondaire à l’enseignement supérieur et de les informer sur les contenus d’enseignement dispensés dans les différents cursus artistiques.

Le programme de la semaine sera communiqué ultérieurement.

Droits d’inscription : 100€

Appel à candidatures 2017

Voici la liste des emplois vacants à pourvoir (encadrement pédagogique et administratif) pour l’année académique 2017-2018. Vous trouverez ici l’appel détaillé et les formulaires de candidature.
Le dépôt de ces dernières est fixé au jeudi 20 avril 2017 à 11h. Toute candidature incomplète ou transmise hors délais sera invalidée. La commission de recrutement se réunira le mercredi 26 avril. Pour les candidats sélectionnés, l’entretien individuel se déroulera le vendredi 28 avril.
N.B. : pour les contenus d’enseignement cf. page cursus > livret de l’étudiant.


News /

  • Projection de Samuel in the clouds

    Le film qui sera présenté le mardi 18 avril à partir de 19h à l’audtoire IV en présence de Pieter Van Eecke emmène le spectateur en Bolivie, sur la cordillère des Andes qui subit de plein fouet les effets du réchauffement climatique. La fonte des glaciers y atteint un niveau historique. Le Chacaltaya (« chemin froid » en aymara), glacier millénaire menant à la forêt amazonienne, a quasiment disparu. Et les conséquences s’annoncent terribles : les experts prédisent que la population locale manquera d’eau dans les dix à vingt prochaines années. Pour raconter l’histoire d’un peuple, d’une région et d’un bouleversement majeur, Pieter Van Eecke choisit de nous la faire vivre à travers les yeux de Samuel, ancien (...)

    Suite ...
  • Rencontre avec Andre Letria

    Mardi 28 mars 2017 à partir de 18h à l’auditoire IV Cette rencontre avec Andre Letria, auteur, illustrateur et éditeur portugais est organisée par Arts Basics for Children. Andre Letria was born in Lisbon, in 1973, and works as an illustrator since 1992. He won several awards such as the Gulbenkian Award, the Portuguese Illustration Award, Silver and Bronze medals in the 3×3 Children’s Books Annual or an Award of Excellence for Illustration from the Society for News Design (USA). His books are published in the USA, England, Spain or Italy, among others. He has participated in international exhibitions like the Biennial of Bratislava, Bologna Illustrators Exhibition, Sarmede or Ilustrarte. He (...)

    Suite ...
  • Conférence de Frank Vigneron

    « Après le mouvement des parapluies - Pratiques d’art relationnel à Hong Kong » par Frank Vigneron, professeur au département des Beaux Arts, Université Chinoise d’Hong Kong - 9 mars 2017 à 18h à l’auditoire IV (58 rue d’Irlande) Fin 2014, les manifestations « pro démocratie » appelées « le mouvement des parapluies », révélèrent au monde qu’Hong Kong n’est pas la société obsédée par l’argent dont on a souvent fait le portrait. Durant 79 jours, les participants ont produit de nombreux objets éphémères représentatifs de points de vue différents, présentés comme art par certains ou comme simples signes commémoratifs par d’autres. Dans leur ensemble ils représentent une trace importante d’un évènement politique et (...)

    Suite ...
  • Salon de la petite édition et du livre d’artiste 2017

    A vos agendas !

    Le prochain salon de la petite édition et du livre d’artiste 2017 aura lieu le 11 et 12 mars dans la cafétéria de l’ESA Saint-Luc de 10h30 à 18h.
    Pour consulter la liste des exposants cliquer ici.

    Entrée libre.

    N.B. : une restauration sera assurée pendant toute la durée de l’événement !

  • Fauve d’or 2017 : « Paysage après la bataille », d’Eric Lambé et Philippe de Pierpont

    Avec Paysage après la bataille, publié en collaboration par les éditions Fremok et Actes Sud, le fauve d’or revient à une BD magnifique mais exigeante, où l’épure des traits oblige le lecteur à un vrai effort d’imagination. Eric Lambé et Philippe de Pierpont mettent en scène une femme, perdue, traumatisée, qui, pour faire son deuil de la perte d’un enfant, se réfugie dans un camping, l’hiver, où quelques occupants, pas beaucoup plus heureux qu’elle, errent. Beauté du noir et blanc avec quelques touches de couleur, des ombres dans la neige, des mots durs et de peu, ce récit, peut-être pas à mettre entre les mains d’un suicidaire, interroge sur la fuite, la mort, à la fois physique et spirituelle, ce moment (...)

    Suite ...
  • Sortie de la revue "Art, enseignement & médiation"

    Revue Art, enseignement & médiation
    Projet, démarche et recherche en art. Explorations et mises en œuvres

    éd. Opemap, Bruxelles, novembre 2016, 187 pages. A paraître le 7 novembre 2016, disponible à partir de cette date.

    Contributeurs : ESA Saint-Luc, erg et ARBA.

    16×23 cm
    12 euros

  • Pour une écoute des images - Un dialogue entre Laurent de Sutter et Pacôme Thiellement

    Cette conférence a été proposée dans le cadre de l’agrégation organisée conjointement par l’erg et L’ESA Saint-Luc. Nous avons pris l’habitude de considérer les images comme relevant de l’évidence. À nos yeux, elles font partie du monde au même titre que les arbres, les maisons ou les personnes. Elles font partie du décor. Ce décor, nous ne cessons de le juger en utilisant un vocabulaire et des idées tirées d’une tradition qui, pour être récente, semble elle aussi être devenue une habitude. C’est une tradition qui a ses enthousiasmes et ses détestations, et qui est passée experte dans la justification de ses goûts. Pourtant, un peu plus d’un siècle de pop culture de masse aurait dû nous avertir : et s’il n’y (...)

    Suite ...
  • Ouverture d’un master spécialisé en Social design

    A partir de septembre, l’école supérieure artistique de Saint-Luc Bruxelles sera la première école en Belgique francophone à lancer un master à finalité spécialisée en Social design. Celui-ci sera axé sur un approche pluridisciplinaire combinant théorie, ateliers et stages pratiques, l’objectif principal étant de confronter la pratique des étudiants en architecture d’intérieur à des problématiques (habitat, urbanisation, santé, nutrition, mobilité, changement climatique etc), tout en mélant à l’expertise une approche artistique de qualité.

  • Exposition "Pour une pratique de l’interculturalité" à la galerie Odradek

    Depuis 10 ans l’ESA Saint-Luc donne à ses étudiants la possibilité de partir en Chine afin de pratiquer une philosophie du dialogue interculturel. Un séjour à Beijing et Shanghai fut organisé du 21 mars au 2 avril 2016. Il avait pour but de permettre aux étudiants de s’immiscer dans la culture chinoise en participant à un workshop avec leurs homologues de la célèbre CAFA, Central Academy of Fine Arts de Beijing. Le défi était de chercher à augmenter notre capacité de voir, d’entendre, de sentir et d’approcher une autre réalité. Dans cet état d’esprit, les étudiants visitèrent ensemble des sites historiques, des musées d’art contemporain tout comme ils s’intéressèrent aussi à la vie ordinaire des rues (...)

    Suite ...
  • Disparition tragique de My Johanna Atlegrim

    Jeune suédoise de 30 ans, My Atlegrim vivait depuis une dizaine d’années à Bruxelles. Elle aimait cette ville parce que les créateurs sont légion et que tout est près de tout mais aussi parce que les gens y sont agréables, très doux pour des habitants d’une grande ville. Comme elle l’avait confié au magazine Agenda, Bruxelles était une ville qui grouille de vie, mais d’une façon un peu cachée et sous-cutanée, sans ostentation. Originaire d’Umea et résidant à Etterbeek, elle travaillait dans une boutique de thé. Egalement illustratrice et professeure de dessin, elle était diplômée en illustration de Saint-Luc et en communication graphique de La Cambre. Elle faisait partie du collectif « Cuistax » et avait (...)

    Suite ...

Contact

esa Saint-Luc
30, place Morichar
B - 1060 - Bruxelles

tél +32(0)2 533 08 80
fax +32(0)2 533 08 89
raffaella@stluc-esa-bxl.org

Accès aux valves

Si vous êtes étudiants, toutes les informations utiles se trouvent ici.

access aux valves