Ecole Eupérieure des Arts


Une école ouverte sur le quartier et sur la ville

Marc Streker et Danielle Leenaerts, directeurs

L’école Saint-Luc est une école supérieure des arts qui vise à former, de façon aussi cohérente qu’exigeante, des créatifs encadrés par des théoriciens, des chercheurs et des professeurs issus des domaines artistiques enseignés.
Alliant éducation et formation à la création, l’ESA Saint-Luc poursuit des programmes d’enseignement et de recherche axés sur les métiers du design, de l’habitat et de l’aménagement intérieur, de l’écodesign, des politiques innovantes ou encore des nouvelles formes de communication graphique et visuelle et de narration contemporaine, y compris numériques. Des programmes incitant autant à la pratique qu’à la réflexion, dans la perspective de doter les étudiants d’une solide culture générale et des outils critiques nécessaires à l’exercice de leur discipline.
L’ESA Saint-Luc est une école qui ne renie ni le travail ni l’exigence, sans désavouer le délire passager. Qui vise à épanouir les étudiants, sans leur mentir sur leurs futurs métiers ni les leurrer sur l’art, en assumant son rôle de passeur vers l’autonomie et la production. Qui se veut consciente de sa responsabilité de former les étudiants aux professions qu’ils exerceront dans le futur.
L’école a signé des conventions de collaboration avec des écoles et des universités belges et étrangères dans le but d’établir des rapprochements entre partenaires académiques. Ces accords permettent de mutualiser l’offre d’enseignement, d’amener plus de mixité, de dégager plus de moyens et de facto de créer des dynamiques performantes et stimulantes.
L’école développe aussi une stratégie internationale via les programmes Erasmus+ et Belgica et l’établissement d’accords bilatéraux entre écoles d’art à travers le monde.
Enfin, intra muros, un service social et une équipe administrative facilitent le quotidien. Une cafétéria/galerie et une vaste cour intérieure permettent les rencontres et la détente. Un bâtiment lumineux dominant une place animée, au coeur de Saint-Gilles, offre un cadre de travail fécond et ouvert sur le quartier et sur la ville.


Année
2017-2018

Journées portes ouvertes : 23 et 24 mars 2018

Le détail et les horaires de ces deux journées seront précisés ultérieurement.


News /

  • N’oublie pas le paysage

    Deux projets ont animés le premier quadrimestre de l’atelier transdisciplinaire des Masters en deuxième année d’architecture d’intérieur. "N’oublie pas le paysage" devait s’entendre comme une interpellation de recherche. Paysage sous les yeux, paysage intérieur, paysage commun, futur ou passé. Mais sous le mot paysage se cachait en réalité le mot espace. N’oubliez pas l’espace ! comme invitation faite aux étudiants de continuer à penser, de porter toujours attention, à cette notion essentielle et sensible de l’architecture d’intérieur. Le deuxième projet de l’atelier transdisciplinaire s’est mis en place comme une invitation à établir des liens, des lieux de rapprochement, des tentatives même et surtout (...)

    Suite ...
  • Rencontres & Controverses

    Quand l’Art et la Science se rencontrent pour dénoncer et sensibiliser aux controverses environnementales… Un projet interdisciplinaire mené par des étudiants. Une exposition interactive organisée au Mundaneum du 18 janvier au 11 février 2018 Pour la première fois, des étudiants de l’ULB et de l’Ecole supérieure des Arts Saint-Luc Bruxelles se sont rencontrés autour d’un projet commun : la création d’une visualisation numérique de controverses environnementales. Ce projet créatif sort le travail académique de l’université et transpose la recherche en une expérience narrative accessible à tout public. Cette exposition constituera, non seulement l’occasion de mettre en lumière les résultats des travaux des (...)

    Suite ...
  • Workshop sur le thème du cimetière de la Chartreuse à Bologne

    A l’initiative de l’architecte et scénographe Bolonais, Giorgio d’Albano, les étudiants en première année de Master Patrimoine bâti et Espaces scénographiques ont été invités en décembre 2017 à participer à un workshop ayant pour thème le Cimetière de la Certosa (la Chartreuse) de Bologne, environnement exceptionnel situé à l’ouest de la ville et méconnu des habitants de la ville. Site rare, fragile, délicat, tombé presque en désuétude depuis la seconde moitié du XXe, il pose d’intéressantes questions sur son “dévoilement” et la manière dont on peut envisager de retisser le lien avec les habitants de la Ville ou en faire une étape touristique respectueuse de ses symboles et son histoire. Outre les qualités (...)

    Suite ...
  • Rencontre ABDIL : Kitty Crowther et Emilie Plateau

    Mercredi 07 février à partir de 18h30 à la cafétéria de l’ESA Saint-Luc !

    Entrée libre.

    L’ABDIL, pour Auteurs de la Bande dessinée et de l’Illustration, est une association qui entend fédérer les créatrices et créateurs de ces disciplines en Belgique francophone, afin d’assurer leur représentation auprès de leurs interlocuteurs et, notamment, des instances politiques décisionnaires.
    Constituée sous forme d’asbl, ABDIL est animée bénévolement par ses membres qui, ensemble, définissent les besoins communs de leurs disciplines et identifient les réflexions prioritaires.

    Pour voir ou revoir la rencontre ABDIL du 21/11, cliquer ici.

  • JUHYUN CHOI BENOIT+BO/东波西波

    Jubilations chamaniques

    EXPOSITION
    12.01.2018 - 27.01.2018
    VERNISSAGE - 11.01.2018 / 18H - 21h00

    ODRADEK
    Rue Américaine 35 - 1050 Bruxelles
    vendredi et samedi 14h - 18h ou sur rendez-vous

    Les artistes franco-chinois Benoit+Bo ainsi que l’illustratrice coréenne Juhyun Choi nous présentent des séries d’images jubilatoires favorisant le passage entre les mondes humain et divin.

  • Leçon inaugurale 2017 en images

    Pendant plus de 10 ans, le Laboratoire d’Imagination Insurrectionnelle a exploré les synergies émergeant lorsque artistes et activistes collaborent et co-créent de nouvelles formes de désobéissance. Le collectif a ainsi développé une pratique résolument interdisciplinaire, horizontale, pédagogique, et profondément engagée dans les mouvements sociaux auxquels il participe (non pas en tant qu’observateurs, commentateurs ou analystes, mais bien en tant qu’organisateurs et activistes). De ces expérimentations sont nées de multiples formes de résistance créatives, dont une régate de radeaux rebelles bloquant une centrale à charbon en GB, un bike bloc pour mettre le plaisir entre ses jambes lors de la COP15 à (...)

    Suite ...
  • Fauve d’or 2017 : « Paysage après la bataille », d’Eric Lambé et Philippe de Pierpont

    Avec Paysage après la bataille, publié en collaboration par les éditions Fremok et Actes Sud, le fauve d’or revient à une BD magnifique mais exigeante, où l’épure des traits oblige le lecteur à un vrai effort d’imagination. Eric Lambé et Philippe de Pierpont mettent en scène une femme, perdue, traumatisée, qui, pour faire son deuil de la perte d’un enfant, se réfugie dans un camping, l’hiver, où quelques occupants, pas beaucoup plus heureux qu’elle, errent. Beauté du noir et blanc avec quelques touches de couleur, des ombres dans la neige, des mots durs et de peu, ce récit, peut-être pas à mettre entre les mains d’un suicidaire, interroge sur la fuite, la mort, à la fois physique et spirituelle, ce moment (...)

    Suite ...

Contact

esa Saint-Luc
30, place Morichar
B - 1060 - Bruxelles

tél +32(0)2 533 08 80
fax +32(0)2 533 08 89
raffaella@stluc-esa-bxl.org

Accès aux valves

Si vous êtes étudiants, toutes les informations utiles se trouvent ici.

access aux valves
rencontres et controverses